Formulaire de recherche

Un groupe de chercheurs internationaux, parmi lesquels des chercheurs interuniversitaires ULB-VUB, ont publié une liste de recommandations visant à normaliser l'utilisation biomédicale de l'Intelligence artificielle (IA). Bien que l'IA représente un atout important dans la recherche biomédicale, il faut encore développer une approche correcte quant aux bases de données utilisées.

Lorsqu'un consommateur interagit avec un système de décision automatisée, il devrait être correctement informé de la façon de joindre un humain détenant le pouvoir de décision,...

L'intelligence artificielle (IA) pourrait aider à la détection précoce du cancer du sein. Selon une étude américano-britannique, l'IA identifie les tumeurs avec un degré de précision similaire à celui des radiologues les plus expérimentés. Voire mieux.

Kantify et le laboratoire de l'ULB dédié à l'intelligence artificielle ont mis au point le premier modèle de prédiction de la fibrillation auriculaire...

L'UZ Brussel a lancé un projet pilote lors duquel des anesthésistes utilisent l'intelligence artificielle pendant une opération afin de prédire une éventuelle tension artérielle trop basse, un quart d'heure avant qu'une chute de tension ne se produise

Une équipe de chercheurs belges a mis au point une méthode d'intelligence artificielle permettant d'identifier les causes génétiques potentielles de maladies rares

Le deep learning ou la capacité de la machine à apprendre par elle-même repousse les limites de la vie et permet de prédire le risque de décès précoce

Le Comité inter-universitaire des étudiants en médecine (CIUM) a annoncé ce week-end lors d'un congrès la création d'une "Société pour l'intelligence artificielle dans les études de santé", rapporte mardi NumeriKare. "Cette société a pour but de favoriser l'implémentation de l'apprentissage de l'IA en clinique auprès des futurs médecins", a expliqué sur Twitter le président du CIUM, Giovanni Briganti.

Le service de radiologie de l'hôpital belge AZ Maria Middelares (AZ MM) à Gand a annoncé aujourd'hui qu'il utilise désormais l'IA afin de détecter des pathologies aiguës spécifiques sur les examens de scanner du cerveau et du rachis cervical.

Un algorithme d'intelligence artificielle s'est montré aussi efficace que des pédiatres pour diagnostiquer des maladies chez des enfants, montre une étude

Pages